pink-ladies-cat_edited.jpg

PINK LADIES

Femmes lesbiennes, bisexuelles et queer au Luxembourg

pink-ladies-cat.jpg

PINK LADIES

Pink Ladies est un groupe de femmes qui organise diverses activités pour femmes cis‘ et trans‘ qui aiment les femmes et pour femmes s‘identifiant comme lesbiennes, bisexuelles, asexuelles, queer ou en questionnement. Notre groupe multiculturel accueille des femmes de tout âge. Actuellement, les Pink Ladies sont accueillies par le Centre LGBTIQ+ CIGALE.

 

Les rencontres on commencé en 2009 avec pour objectif de créer un espace d'autonomisation individuel et collectif pour femmes appartenant aux minorités sexuelles et de genre.

 

Déclaration des Pink Ladies – Queer Women Luxembourg : Lesbian Visibility Day 2020

(uniquement en français pour l'instant)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Pink Ladies - Queer Women Luxembourg aimeraient remercier toutes celles qui ont participé à notre projet en ligne #VoixLesbiennes [online] dans le cadre de la Journée de la Visibilité Lesbienne. Ce projet nous tenait vraiment à cœur et vous avez permis de le faire exister.

Les Pink Ladies sont un groupe de femmes cis et trans lesbiennes, bisexuelles et queer qui depuis plus de 10 ans s’engage pour la visibilité, le respect, la reconnaissance et la défense des droits des femmes LBQ au Luxembourg.

Les Pink Ladies ont fêté leurs 10 ans d’existence l’année dernière et beaucoup de choses ont changé depuis. Au début, le groupe s’était constitué de manière plutôt informelle au sein de l’association Rosa Lëtzebuerg. Grâce à la persévérance de l’ancienne présidente Gabriele S. et de beaucoup de femmes qui ont participé au groupe, celui-ci a continué d’exister malgré certaines critiques qui ne voyaient (et qui ne voient toujours) pas l’intérêt d’avoir un groupe uniquement réservé aux femmes au sein de l’association LGBT. Désormais les Pink Ladies sont accueillies et reçoivent le soutien du Centre d'Information GAy et LEsbien - CIGALE. En l’espace de 10 ans les Pink Ladies ont évolué : de nouvelles personnes ont rejoint le groupe, les activités conviviales se sont élargies et certaines personnes se sont engagées dans la promotion de politiques lesbiennes au Luxembourg :

- Depuis 2014 quelque ‘unes sont actives dans la plateforme JIF Luxembourg qui organise la journée mondiale de lutte pour les droits des femmes et s’investissent pour que le point de vue lesbien, ainsi que des réflexions queer-féministes, soient intégrées dans les luttes et politiques pour les droits des femmes. Cette année nous avons participé à l’appel de la grève des femmes en proposant des revendications spécifiques à travers l’initiative Xxyz Luxembourg qui s’articulent autour des questions de genre, de sexualité, des droits des femmes et d’une restructuration du travail du care.

- Depuis 2017, pour la Orange Week, nous attirons l’attention sur la nécessité de lutter contre la lesbophobie (double discrimination du fait d’être femme + homosexuelle) comme l’une des formes de violence envers les femmes en publiant des communiqués, en organisant des ateliers et en participant à la marche de solidarité.

- En 2018, le Centre LGBTIQ+ CIGALE et les Pink Ladies ont soumis un rapport à l’ONU de Genève sur la situation des femmes LBQ au Luxembourg et ont fait une déclaration publique lors de la 69ème session du comité CEDAW – Committee on the Elimination of Discrimination against Women.

- Depuis 2016, le Centre LGBTIQ+ CIGALE mène une politique interne de représentation des femmes LBQ dans les prises de décision, ainsi que dans la redistribution des ressources financières pour différents projets et activités. Il y a deux semaines, le CIGALE a publié un communiqué concernant l’impact du COVID-19 sur les populations LGBTIQ+ avec un paragraphe spécifique sur l’implication pour les femmes LBQ.

L’engagement et le travail sans relâche des femmes lesbiennes, bisexuelles et queer rendent possible ces changements dans la société luxembourgeoise. Pour la plupart d’entre nous cet engagement est fait gratuitement et en dehors de nos heures de travail régulier. Ce travail nous expose, car nous sommes celles qui se rendent potentiellement vulnérables en montrant nos visages et en portant des messages pour toutes celles qui ne peuvent ou ne veulent pas le faire, car les lesbiennes sont toujours et encore une menace pour l’ordre cishétéropatriarcapitaliste.

Nous fournissons beaucoup d’efforts, pour peu de reconnaissance et (presque) sans jamais nous plaindre. Souvent nous travaillons dans l’ombre d’autres structures ou initiatives et portons des luttes très diverses, même si nos propres luttes passent au second plan.

La Journée de la Visibilité Lesbienne ne peut se réduire à une seule journée. D’ailleurs, la visibilité ne suffit pas à réduire les inégalités qui touchent les femmes lesbiennes, bisexuelles et queer. On ne peut se contenter de mettre un joli visuel célébrant les lesbiennes le 26 avril et le reste de l’année laisser la prise de décision et les ressources financières aux seules mains des hommes cis ou des personnes qui ne connaissant pas nos réalités et nos vécus. La visibilité peut uniquement avoir une portée politique et collective si les analyses, les réflexions et les points de vue lesbo-queers sont reconnus et pris au sérieux, et si les expériences des femmes appartenant aux minorités sexuelles et de genre sont considérées dans la mise en place de politiques publiques, ainsi que dans les actions et luttes de la société civile.

A ce jour, les Pink Ladies sont le seul groupe au Luxembourg qui s’engage de manière systématique et sur la longue durée pour rendre visible l’existence lesbienne, pour mener un travail de veille et porter les revendications des femmes non-hétérosexuelles, et pour faire vivre cette communauté. Nous effacer, c’est effacer un travail vital de cohésion sociale et de changement sociétal – et nous ne nous laisserons par faire :

« […] and when we speak we are afraid
our words will not be heard
nor welcomed
but when we are silent
we are still afraid

So it is better to speak
remembering
we were never meant to survive. »

"A Litany for Survival" by Audre Lorde - self-described "black, lesbian, mother, warrior, poet” ©1978

Visuel Kitty & Lavender Menace_27avril20

Pink Ladies rencontres mensuelles, ateliers, conférences, activités culturelles et sportives, activisme et discussions - rejoins-nous en consultant notre agenda ici.

 

ÉVÈNEMENTS

Même en période de queerantaine et à défaut de nous rassembler pour écrire ensemble, nous voulons être créatives et donner de la visibilité aux différentes voix lesbiennes, bisexuelles et queer en vue de la Journée de la Visibilité Lesbienne le 26 avril.

De mars à avril 2020 nous avons collecté des histoires, des poèmes, des fichiers audio et de l’art fait par les femmes LBQ du Luxembourg.

Par ici pour voir nos créations:

#VoixLesbiennes

 

NOS ACTIONS

 
Gray Cat Under Coffee Table

PINK LADIES UUCHT

Les Pink Ladies se rencontrent chaque deuxième vendredi du mois à 20h. Ces rencontres conviviales permettent de faire de nouvelles connaissances. Le lieu de rdv change chaque mois et sera annoncé ici et sur facebook.

CULTURE LESBIENNE

Nous organisons des évènements très variés sur l'histoire et la culture des vies non-hétéronormatives comme des soirées de lecture/poésie, des conférences, des ateliers d'écriture créative et des ateliers de bricolage.

 
66608105_1197652563751044_67093986233286

SEXUALITÉ

Nous offrons différents ateliers sur la sexualité, le bien-être et les relations entre femmes à partir d'une perspective féministe et basée sur l'auto-détermination et l'empowerment.

ACTIVISME

Nous nous engageons pour la visibilité et la non-discrimination des femmes lesbiennes, bisexuelles et queer. Nous soutenons les initiatives pour la journée mondiale de lutte pour les droits des femmes, la journée d'action pour l'élimination des violences faites aux femmes, ainsi que la marche des fiertés.